Atos devient la première entreprise française de services du numérique

Thierry Breton, PDG d'ATOS, à la manoeuvre pour ancrer son groupe aux Etats-Unis © Guittet Pascal

En rachetant l’américain Syntel, Atos fait de l’Amérique du Nord son premier marché, devant l’Allemagne et la France. Et devient par la même occasion la première entreprise française de services du numérique, juste devant Capgemini. Atos est également présent sur le marché tchèque et membre de la Chambre de commerce franco-tchèque.

Encore une acquisition pour Atos. Le groupe français de services du numérique, qui compte 96 100 personnes dans le monde dont 16 500 en France, et affiche un chiffre d’affaires 12,7 milliards d’euros en 2017, a conclu un accord pour racheter l’américain Syntel pour 3,4 milliards de dollars. Cette société représente un renfort de 23 000 personnes et 1 milliard de dollars de chiffre d’affaires réalisé presque exclusivement aux Etats-Unis.

Syntel, qui emploie 23 000 salariés, exerce ses activités principalement dans les secteurs de l’assurance de la finance. Une complémentarité « en termes d’offres de services, de clients et de géographie » avec Atos est saluée par Thierry Breton, le patron du groupe français dans le communiqué. Le rapprochement des deux entreprises va ainsi permettre à Atos d’accroître « considérablement » sa présence en Amérique du Nord. Cette acquisition intervient dans un contexte compliqué alors que les États-Unis deviennent un marché difficile en raison de la guerre commerciale de Donald Trump contre le reste du monde.

A propos Francouzsko-česká obchodní komora / Chambre de commerce franco-tchèque 1980 Articles
La Chambre de commerce franco-tchèque, créée en mars 1996, joue un rôle actif dans l’animation de la communauté d’affaires franco-tchèque et contribue significativement au développement des activités économiques des deux pays. Elle soutient également l’idée d’une Europe unie. La CCFT est un organisme indépendant qui s’autofinance, et qui compte à ce jour plus de 300 entreprises membres, tant françaises, que tchèques et fait partie des chambres les plus actives du territoire. En 2016, la Chambre a organisé plus de 70 évènements – parmi lesquels des clubs thématiques, des débats, des séminaires, des sorties sportives, culturelles et gastronomiques - auxquels se sont rendues près de 4700 personnes. En plus d’animer la communauté d’affaires, la Chambre est une des rares chambres à avoir un service d’appui aux entreprises, qui propose une gamme complète de services aux entreprises tchèques et françaises, souhaitant aborder le marché étranger. Chaque année près de 70 entreprises profitent de cette offre et sont accompagnées dans leur développement. La CCFT est membre de CCI France International, qui regroupe 120 chambres de commerce françaises à l’international.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*