Epdor, des experts informatiques tchèques au service des Français

La société française EPDOR FRANCE a vu la lumière du jour en avril 2018 après plusieurs mois de préparatifs intenses. La fondation de l’entreprise en France est rapide, mais Cédric Fellous et ses associés attendaient les premiers retours, la vision des premiers contrats. L’entreprise purement française, experte en services numériques, EPDOR FRANCE a été fondée avec le soutien d’un capital tchèque et coopère avec des spécialistes informatiques tchèques tout en étant basé dans l’hexagone. Qui sont leurs clients ? Pourquoi le lien franco-tchèque et quel est le futur d’Epdor France par le regard de son directeur général Cédric Fellous.

 

Quel est votre client typique et quel service vous demande-t-il ?

Nous travaillons essentiellement pour le secteur privé, mais également pour le parapublique. Nos cibles naturelles sont des PME et ETI, qui sont trop petites pour des grandes sociétés de conseil et leurs projets ne sont pas assez importants pour eux tandis que pour nous, c’est l’essentiel de notre business.

L’activité principale de EPDOR FRANCE est une activité de conseil et d’ingénierie : nous développons des applications web, des applications mobiles ou de back-office. Nous assurons le bon fonctionnement des systèmes et leur sécurité. Et nous avons également créé pour nos clients un centre de services partagé pour l’administration et la maintenance de leurs infrastructures et applications centrales.

Quel est la relation entre EPDOR Tchéquie et EPDOR FRANCE ?

Nous sommes partenaires. EPDOR Tchéquie a été fondée en 2015 et nous communiquons et coopérons beaucoup. EPDOR FRANCE est une vraie entreprise française, basée dans le pays. Nos clients sont des entreprises françaises, qui apprécient notre proximité et disponibilité réelle dans le pays.

Notre modèle est le « nearshoring », nous coopérons avec de nombreux partenaires tchèques pour pouvoir choisir toujours le meilleur expert dans le domaine, sans se limiter à une seule entreprise.

Qu’est-ce qui a inspiré votre coopération avec la République tchèque ?

L’expertise tchèque dans le domaine d’IT est très appréciée par nos clients et les prix tchèques représentent également un avantage. La Tchéquie n’est pas un pays très bon marché, mais ses excellentes infrastructures techniques et sa proximité le rendent intéressant. En France, les sociétés manquent de ressources, mais on les a en République tchèque, des gens bien formés avec un très bon background technique.

J’ai fait aussi une expérience personnelle en habitant à Prague entre 2003 et 2006. Une partie de cette période, j’étais membre du Conseil d’administration de la Chambre de commerce franco-tchèque avec laquelle EPDOR Tchéquie coopère actuellement.

Nombreuses entreprises se délocalisent en Asie, vous au contraire restez en Europe et appuyez ce fait. Pourquoi ?

Notre marché, c’est la France. La présence physique en France est importante, la connaissance de la langue aussi. La communication rapide et dans la langue maternelle représente un de nos grands avantages par rapport à la concurrence. Nous sommes actifs dans les deux pays, en Tchéquie et en France, tout en connaissant les deux milieux et en utilisant le meilleur dans les deux. On va chercher les meilleurs experts sans être limité par les frontières.

Un an déjà, depuis la fondation de l’entreprise; de quel projet êtes-vous le plus fier ?

Il est difficile de communiquer des projets en cours et de les comparer vu la large variété de nos clients et de leurs projets. Nous accompagnons la Fédération des entreprises du logement social dans sa transformation numérique. Nous avons également contribué à la stratégie et à l’architecture du système d’information de Mornier, une PME dans le secteur du luxe.

En Tchéquie, EPDOR a défini la stratégie de transformation numérique pour Pražská plynárenská, quatrième distributeur de gaz dans le pays avec 422 000 clients à Prague et dans sa région.

Pour les projets futurs et en cours, je préfère les présenter seulement une fois rendu publics et réussis. La concurrence est omniprésente.

A propos Francouzsko-česká obchodní komora / Chambre de commerce franco-tchèque 1905 Articles
La Chambre de commerce franco-tchèque, créée en mars 1996, joue un rôle actif dans l’animation de la communauté d’affaires franco-tchèque et contribue significativement au développement des activités économiques des deux pays. Elle soutient également l’idée d’une Europe unie. La CCFT est un organisme indépendant qui s’autofinance, et qui compte à ce jour plus de 300 entreprises membres, tant françaises, que tchèques et fait partie des chambres les plus actives du territoire. En 2016, la Chambre a organisé plus de 70 évènements – parmi lesquels des clubs thématiques, des débats, des séminaires, des sorties sportives, culturelles et gastronomiques - auxquels se sont rendues près de 4700 personnes. En plus d’animer la communauté d’affaires, la Chambre est une des rares chambres à avoir un service d’appui aux entreprises, qui propose une gamme complète de services aux entreprises tchèques et françaises, souhaitant aborder le marché étranger. Chaque année près de 70 entreprises profitent de cette offre et sont accompagnées dans leur développement. La CCFT est membre de CCI France International, qui regroupe 120 chambres de commerce françaises à l’international.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*