JustCreate : Les Tchèques ont envie de créer et adorent bricoler

Pavillon France, Salon MSV / Francouzský pavilon, MSV (Brno 2017)

A l’occasion du salon international MSV 2017, nous avons rencontré Timothé VOLPI et Kristián CAPULIAK, fondateurs de JustCreate, start-up montante dans le domaine de l’impression 3D.

Timothé,  Kristián, pourriez-vous nous présenter votre structure en quelques mots ?

Nous avons créé notre entreprise il y a tout juste six mois, son siège est en Slovaquie, à Bratislava, et notre centre de fabrication est basé à Brno. Une quantité importante de nos clients est en France. Nous y avons fait beaucoup de salons et nous travaillons beaucoup dans l’impression d’objets artistiques. Certaines commandes sont de très faibles séries, de deux à dix pièces, et d’autres à l’inverse peuvent aller jusqu’à 1200 pièces.

En matière d’impression 3D, nombre d’entreprises semblent vouloir conquérir des parts de marché, comment pensez-vous vous distinguer de cette concurrence croissante ?

Notre structure se veut extrêmement réactive. Nous pouvons, en l’espace de 24h, prototyper, réaliser, imprimer et livrer par train, une petite pièce qui nous serait commandée en République tchèque ou en Slovaquie. Nous essayons d’avoir en permanence des imprimantes libres de telle sorte à répondre aux demandes les plus imprévues. Cette rapidité à concevoir, imprimer et livrer est un avantage de taille.

Visite de l’ambassadeur R. Galharague au Pavillon France, Salon MSV (Brno 2017)

Comment avez-vous entamé votre collaboration avec la Chambre de commerce franco-tchèque ?

Nous avons commencé à travailler par hasard avec la Chambre de commerce. Suite à un salon durant lequel nous avions rencontré l’entreprise Chambrelan, nous avons découvert ses services et la possibilité d’y adhérer et de présenter notre activité sous le Pavillon Français, pour le MSV 2017. Nous espérons, grâce à cette collaboration, pouvoir signer de nouveaux contrats et faire connaitre notre activité.

Vous avez fait le choix de développer votre activité au-delà de la seule Slovaquie, avec la France notamment, mais aussi avec la République tchèque, pourquoi ?

En République tchèque tout est très actif et réactif. C’est pour cela que nous avons de l’ambition en matière d’impression numérique. La rapidité du procédé correspond au fonctionnement de ce pays et à la façon dont les entreprises y travaillent. Les Tchèques sont des gens qui ont envie de créer. Ils aiment faire, bricoler, créer des choses. Nous voulons les aider dans la réalisation de ce souhait.

A propos Francouzsko-česká obchodní komora / Chambre de commerce franco-tchèque 1922 Articles
La Chambre de commerce franco-tchèque, créée en mars 1996, joue un rôle actif dans l’animation de la communauté d’affaires franco-tchèque et contribue significativement au développement des activités économiques des deux pays. Elle soutient également l’idée d’une Europe unie. La CCFT est un organisme indépendant qui s’autofinance, et qui compte à ce jour plus de 300 entreprises membres, tant françaises, que tchèques et fait partie des chambres les plus actives du territoire. En 2016, la Chambre a organisé plus de 70 évènements – parmi lesquels des clubs thématiques, des débats, des séminaires, des sorties sportives, culturelles et gastronomiques - auxquels se sont rendues près de 4700 personnes. En plus d’animer la communauté d’affaires, la Chambre est une des rares chambres à avoir un service d’appui aux entreprises, qui propose une gamme complète de services aux entreprises tchèques et françaises, souhaitant aborder le marché étranger. Chaque année près de 70 entreprises profitent de cette offre et sont accompagnées dans leur développement. La CCFT est membre de CCI France International, qui regroupe 120 chambres de commerce françaises à l’international.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*