Les entreprises tchèques, championnes de l’optimisme en Europe centrale

Une récente enquête révèle que les entreprises tchèques sont les plus optimistes d’Europe centrale : 85 % d’entre elles ont des projets d’investissement pour les six mois à venir. Il s’agit du chiffre le plus important parmi les sondés de la région. L’enquête a été réalisée auprès de 700 entreprises en Tchéquie, Slovaquie, Pologne et Hongrie par la société Antal International.

La plupart des entreprises (75 %) destinent leurs investissements aux outils et ou secteur des nouvelles technologies. En comparaison avec la Pologne et la Hongrie, les entreprises tchèques souhaitent d’abord se tourner vers des services novateurs plutôt que de prolonger leurs investissements dans des activités déjà existantes. Quatre entreprises tchèques sur cinq entend ainsi créer de nouveaux postes au cours du prochain semestre, ce qui est beaucoup plus qu’en Slovaquie par exemple. 60 % des entreprises tchèques envisagent d’investir de manière croissance dans le développement de leur capital humain.

Autre point d’intérêt, 20% des entreprises tchèques sondées déclarent faire le choix d’une stratégie d’expansion régionale, sur leur sol national. A l’inverse, ce même choix stratégique ne concerne que 16% des entreprises polonaises et seulement 9% des entreprises slovaques interrogées. Les destinations les plus sollicitées par les tchèques dans leur désir de croissance sont, en dehors de Prague, les trois autres villes majeures du Pays : Brno, Ostrava et Pilsen.

Les sociétés ayant participé au sondage ont également évalué la qualité de l’environnement des affaires dans leur pays. En Tchéquie, les entreprises les plus satisfaites dans ce domaine sont celles de Prague. Un point faible indiqué par les sondés est la difficulté de trouver de nouveaux employés ainsi que la possibilité de trouver des bureaux de qualité.  A titre d’exemple, 91% des bureaux pragois sont aujourd’hui d’ores et déjà occupés.  Les représentants des sociétés enquêtées déclarent cependant être très satisfaits du niveau de leur vie privée notamment grâce à la qualité des soins médicaux, des activités culturelles, de la sécurité, de la qualité de l’environnement, des magasins etc.

A propos Francouzsko-česká obchodní komora / Chambre de commerce franco-tchèque 1980 Articles
La Chambre de commerce franco-tchèque, créée en mars 1996, joue un rôle actif dans l’animation de la communauté d’affaires franco-tchèque et contribue significativement au développement des activités économiques des deux pays. Elle soutient également l’idée d’une Europe unie. La CCFT est un organisme indépendant qui s’autofinance, et qui compte à ce jour plus de 300 entreprises membres, tant françaises, que tchèques et fait partie des chambres les plus actives du territoire. En 2016, la Chambre a organisé plus de 70 évènements – parmi lesquels des clubs thématiques, des débats, des séminaires, des sorties sportives, culturelles et gastronomiques - auxquels se sont rendues près de 4700 personnes. En plus d’animer la communauté d’affaires, la Chambre est une des rares chambres à avoir un service d’appui aux entreprises, qui propose une gamme complète de services aux entreprises tchèques et françaises, souhaitant aborder le marché étranger. Chaque année près de 70 entreprises profitent de cette offre et sont accompagnées dans leur développement. La CCFT est membre de CCI France International, qui regroupe 120 chambres de commerce françaises à l’international.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*