Le premier train complet GEFCO sur la nouvelle Route de la soie : de la Chine à la France en moins de 3 semaines

Le Groupe GEFCO, acteur mondial de la logistique industrielle et leader européen de la logistique automobile, accueille en France son premier train complet transportant des conteneurs, arrivé de Chine après un voyage de 11 000 km.

Pour son client PSA, ce train chargé de conteneurs de 40 pieds a parcouru en moins de 3 semaines la distance entre Wuhan, en Chine, et Dourges, dans le Nord de la France.

Un voyage exceptionnel sur la Route de la soie

Le train a quitté Wuhan (en Chine) le 3 novembre 2017 pour transporter les conteneurs à travers le Kazakhstan, la Russie et la Biélorussie. United Transport-Logistics Company (UTLC), consortium d’entreprises ferroviaires, a fourni ses services dans la zone où les voies de chemin de fer sont écartées de 1520 mm*, entre Dostyk (Kazakhstan) et Brest (Biélorussie).

Le train a ensuite continué son parcours en Pologne et en Allemagne, avant d’arriver au terminal de Dourges (France) le 22 novembre. Après dédouanement, la cargaison a été immédiatement expédiée vers l’usine de la Française de Mécanique, filiale de PSA, à Douvrin (dans le Nord de la France).

Le train chargé de conteneurs de 40 pieds a atteint sa destination en moins de 3 semaines, au terme d’un voyage à travers sept pays sur la Route de la soie et au rythme moyen de 600 km par jour.

GEFCO a géré et coordonné ce projet avec ses partenaires ferroviaires des pays concernés, avec la collaboration des équipes GEFCO Forwarding de Shanghai, Moscou et Paris.

Ce premier train complet transportant des conteneurs s’inscrit dans l’initiative « One-Belt-One-Road » lancée par le gouvernement chinois pour tirer profit de la nouvelle Route de la soie qui relie la Chine à l’Europe. La liaison avec la France ainsi établie est un atout majeur, qui offre à l’hexagone une meilleure place sur la nouvelle Route de la soie et rapproche expéditeurs et destinataires. En effet, jusqu’à présent la plupart des itinéraires de la nouvelle Route de la soie se terminaient en Allemagne ou en Pologne.

GEFCO met l’accent sur la nouvelle Route de la soie

Alors que la Chine investit massivement dans le développement et la promotion du transport ferroviaire entre l’Asie et l’Europe, GEFCO continue de développer ses services ferroviaires pour répondre aux attentes de ses clients qui recherchent de plus en plus des solutions flexibles dans ce domaine.

Le transport ferroviaire vient compléter logiquement le transport aérien et le transport maritime. Il offre en effet des avantages concurrentiels, tant économiques qu’écologiques, pour les marchandises urgentes telles que les pièces automobiles et les appareils électroniques en provenance de Chine ; mais aussi pour les flux inversés, les biens de consommation, le transport frigorifique et les pièces détachées destinées au marché chinois de l’après-vente. Les temps de transport sont deux fois plus rapides que par la voie maritime. Le transport ferroviaire est aussi beaucoup moins coûteux et moins polluant que le transport aérien.

Chaque mois, GEFCO gère en moyenne un volume de 300 EVP** transportés par le train dans les deux directions.

« Riche de plus de 65 ans d’expérience dans la logistique, GEFCO organise des expéditions par voie ferroviaire entre l’Asie et l’Europe depuis plus de quatre ans. Le Groupe soutient la croissance du commerce entre les deux continents, mais aussi l’essor des livraisons de conteneurs par voie ferroviaire ; sans jamais cesser de chercher de nouvelles solutions rentables, flexibles, fiables et sûres pour satisfaire nos clients et favoriser le développement de leurs activités » affirme Anthony Gunn, Vice- président exécutif de GEFCO Freight Forwarding.

GEFCO est implanté en Chine depuis 1995, avec 2 000 employés, 10 bureaux et des partenaires couvrant presque toute la région. Le Groupe est aussi présent au Vietnam, en Thaïlande et en Corée du Sud.

A propos Francouzsko-česká obchodní komora / Chambre de commerce franco-tchèque 1711 Articles
La Chambre de commerce franco-tchèque, créée en mars 1996, joue un rôle actif dans l’animation de la communauté d’affaires franco-tchèque et contribue significativement au développement des activités économiques des deux pays. Elle soutient également l’idée d’une Europe unie. La CCFT est un organisme indépendant qui s’autofinance, et qui compte à ce jour plus de 300 entreprises membres, tant françaises, que tchèques et fait partie des chambres les plus actives du territoire. En 2016, la Chambre a organisé plus de 70 évènements – parmi lesquels des clubs thématiques, des débats, des séminaires, des sorties sportives, culturelles et gastronomiques - auxquels se sont rendues près de 4700 personnes. En plus d’animer la communauté d’affaires, la Chambre est une des rares chambres à avoir un service d’appui aux entreprises, qui propose une gamme complète de services aux entreprises tchèques et françaises, souhaitant aborder le marché étranger. Chaque année près de 70 entreprises profitent de cette offre et sont accompagnées dans leur développement. La CCFT est membre de CCI France International, qui regroupe 120 chambres de commerce françaises à l’international.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*