Réparations des gares tchèques, une occasion pour les entreprises de construction

Au premier juin, 1574 bâtiments appartenant actuellement à la Société tchèque des chemins de fer (České dráhy) devraient devenir la propriété de l’Administration des chemins de fer (SŽDC), qui est la propriété de l’état. Cet été déjà, l’investissement dans les 60 premiers bâtiments devrait commencer, valeur estimé des investissements étant 3 milliards de couronnes. Ceci représente une occasion splendide pour des entreprises de construction et de développement des bâtiments pour décrocher de belles commandes.

D’après le directeur général de SŽDC Pavel Surý, « certaines entreprises ont déjà exprimé leur intérêt  informellement. Elles me questionnent sur leurs chances de réussir dans les concours. » Parmi les candidats qui déclarent leurs cibles sont par exemple Metrostav, Strabag Rail ou Geosan Group ou de nombreuses PME de sous-traitants. Ces commandes pourraient remplacer dans les budgets des entreprises du secteur de la construction l’absence des commandes de construction routières, arrêtés cette année à cause de la péremption des documents sur la trace écologique des routes.

Après plusieurs mois de débats, le prix de ce transfert de biens immobiliers a été 3,3 milliards de couronnes. En 2016, près de 500 millions de couronnes devraient déjà être investit dans les gares. L’état tchèque espère recevoir jusqu’à 85 % des frais remboursés par les fonds européens, ce qui ne pourrait pas être le cas pour České dráhy, étant l’exploitant des chemins de fer. Les gares réparées devraient accueillir des magasins, mais également des stations de la police, de la poste, des cabinets des médecins ou même des appartements. Certains organes de l’administration tchèque sont également intéressés par la location des bureaux dans les gares.

Conférence Rencontre acheteurs 

Les entreprises du domaine des transports auront l’occasion de rencontrer M. Surý ainsi que les responsables des transports de l’administration tchèque lors de l’événement « Rencontre acheteurs », organisé par Business France en coopération avec la Chambre de commerce franco-tchèque les 10 et 11 mai 2016 à Prague. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter le département commercial de la CCFT.

A propos Francouzsko-česká obchodní komora / Chambre de commerce franco-tchèque 1980 Articles
La Chambre de commerce franco-tchèque, créée en mars 1996, joue un rôle actif dans l’animation de la communauté d’affaires franco-tchèque et contribue significativement au développement des activités économiques des deux pays. Elle soutient également l’idée d’une Europe unie. La CCFT est un organisme indépendant qui s’autofinance, et qui compte à ce jour plus de 300 entreprises membres, tant françaises, que tchèques et fait partie des chambres les plus actives du territoire. En 2016, la Chambre a organisé plus de 70 évènements – parmi lesquels des clubs thématiques, des débats, des séminaires, des sorties sportives, culturelles et gastronomiques - auxquels se sont rendues près de 4700 personnes. En plus d’animer la communauté d’affaires, la Chambre est une des rares chambres à avoir un service d’appui aux entreprises, qui propose une gamme complète de services aux entreprises tchèques et françaises, souhaitant aborder le marché étranger. Chaque année près de 70 entreprises profitent de cette offre et sont accompagnées dans leur développement. La CCFT est membre de CCI France International, qui regroupe 120 chambres de commerce françaises à l’international.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*