La République tchèque élue au Conseil des droits de l’homme de l’ONU

Photo ONU/Manuel Elias

La République tchèque figure parmi 18 pays qui ont été élus, vendredi dernier, au Conseil des droits de l’homme par l’Assemblée générale des Nations unies. Un tiers des sièges de cette instance de 47 membres basée à Genève étaient à pourvoir pour un mandat de trois ans à compter du 1er janvier 2019.

Le Conseil des droits de l’homme, qui a remplacé la Commission des droits de l’homme en mars 2006, est composé de 47 États selon de différentes régions du monde. La République tchèque avec 178 voix a emporté un siège réservé à l’Europe orientale, le deuxième revient à la Bulgarie avec 180 voix. La Tchéquie avait déjà été membre de ce Conseil entre 2011 et 2014 et au cours de la période 2006-2007. Cette élection est le fruit d’un travail de longue haleine de la diplomatie tchèque, a constaté le Ministère des Affaires étrangères.

Le 13 juillet 2018, l’Assemblée générale avait pourvu le siège laissé par les Etats-Unis, en élisant par 172 voix l’Islande, pour un mandat allant jusqu’au 31 décembre 2019. En juin, le gouvernement américain avait annoncé sa décision de se retirer du Conseil des droits de l’homme, accusant cet organe d’hypocrisie et critiquant son parti pris politique anti-Israël.

Plusieurs hauts responsables des Nations Unies, dont le Secrétaire général de l’ONU, avaient alors déploré cette décision, soulignant l’importance de cet organe pour promouvoir et protéger les droits humains.

Vendredi, 18 candidats étaient en lice pour 18 postes à pourvoir. Parmi les pays élus, on trouve également le Bahreïn, le Cameroun et les Philippines Dans un communiqué, plusieurs ONG d’Europe, des Etats-Unis et du Canada ont estimé que ces six pays ne sont «pas qualifiés» pour siéger au Conseil des droits de l’homme en raison de leurs faibles résultats dans ce domaine.

Source : Radio Prague, Nations Unies

A propos Francouzsko-česká obchodní komora / Chambre de commerce franco-tchèque 1958 Articles
La Chambre de commerce franco-tchèque, créée en mars 1996, joue un rôle actif dans l’animation de la communauté d’affaires franco-tchèque et contribue significativement au développement des activités économiques des deux pays. Elle soutient également l’idée d’une Europe unie. La CCFT est un organisme indépendant qui s’autofinance, et qui compte à ce jour plus de 300 entreprises membres, tant françaises, que tchèques et fait partie des chambres les plus actives du territoire. En 2016, la Chambre a organisé plus de 70 évènements – parmi lesquels des clubs thématiques, des débats, des séminaires, des sorties sportives, culturelles et gastronomiques - auxquels se sont rendues près de 4700 personnes. En plus d’animer la communauté d’affaires, la Chambre est une des rares chambres à avoir un service d’appui aux entreprises, qui propose une gamme complète de services aux entreprises tchèques et françaises, souhaitant aborder le marché étranger. Chaque année près de 70 entreprises profitent de cette offre et sont accompagnées dans leur développement. La CCFT est membre de CCI France International, qui regroupe 120 chambres de commerce françaises à l’international.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*