Retour des chemins de fer tchèques dans les chiffres noirs avec 882 millions de bénéfice

En 2016, les Chemins de fer tchèques (České dráhy, ČD), ont déclaré le bénéfice net de 882 millions de couronnes tchèques (32,6 millions euros), alors que l’année d’avant le groupe a enregistré une perte de 1,35 milliards de couronnes (50 millions euros). Les chiffres ont été communiqués dans le rapport annuel de ČD. La raison de l’amélioration est, entre autres, une augmentation des bénéfices du transport de marchandises et des économies opérationnelles.

1493371796_59-cd-hospodareni

Le bénéfice du transport de marchandises s’est accru en une année de 359 millions de couronnes (14,5 millions EUR) pour atteindre  935 millions CZK (35 millions EUR). Le transport des passagers n’est pas si rentable, il a causé une perte de 644 millions CZK en 2016, mais cela signifie une amélioration par rapport à 2015, quand e dernier était à l’origine des pertes de 1,42 milliards CZK (52,3 millions EUR). Cette réussite découle du nombre de passagers croissant ainsi que de l’augmentation des tarifs, qui ont valu à ČD 260 millions CZK de plus que l’an précédent.

« La tendance positive a été enregistrée principalement dans le transport international et à proximité des grandes villes, où nos trains font partie des systèmes de transport urbains intégrés », a déclaré le président du conseil d’administration de ČD Pavel Krtek.

Le total des recettes de České Dráhy a augmenté de 0,6 % pour atteindre 33,3 milliards CZK (1230 millions EUR). Le transport des passagers représentait 21,5 milliards CZK (+500 millions CZK), au contraire les recettes du transport des marchandises a baissé de 300 millions CZK pour afficher 11,8 milliards CZK en 2016. Quelques 65,5 tonnes de marchandises ont été transportés par ČD en 2016, en moyenne sur 172 kilomètres.

Pour la première fois l’année dernière, la société a commencé à diminuer sa dette lorsque celle-ci a maigri de trois milliards CZK à environ 30 milliards CZK (1,1 milliard EUR). Un événement important, qui a contribué à l’amélioration de la situation financière, était la vente d’environ 1 500 gares et autres bâtiments à SŽDC, gestionnaire des chemins de fer ou un refinancement des dettes anciennes à hauteur de 300 millions d’euros.

A propos Francouzsko-česká obchodní komora / Chambre de commerce franco-tchèque 1333 Articles
La Chambre de commerce franco-tchèque, créée en mars 1996, joue un rôle actif dans l’animation de la communauté d’affaires franco-tchèque et contribue significativement au développement des activités économiques des deux pays. Elle soutient également l’idée d’une Europe unie. La CCFT est un organisme indépendant qui s’autofinance, et qui compte à ce jour plus de 300 entreprises membres, tant françaises, que tchèques et fait partie des chambres les plus actives du territoire. En 2016, la Chambre a organisé plus de 70 évènements – parmi lesquels des clubs thématiques, des débats, des séminaires, des sorties sportives, culturelles et gastronomiques - auxquels se sont rendues près de 4700 personnes. En plus d’animer la communauté d’affaires, la Chambre est une des rares chambres à avoir un service d’appui aux entreprises, qui propose une gamme complète de services aux entreprises tchèques et françaises, souhaitant aborder le marché étranger. Chaque année près de 70 entreprises profitent de cette offre et sont accompagnées dans leur développement. La CCFT est membre de CCI France International, qui regroupe 115 chambres de commerce françaises à l’international.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*