Stéphane Nicoletti : un cœur français qui bat pour la Tchéquie

Qui se trouve derrière Up Česká republika et comment tout cela a-t-il commencé au juste ?

Il y a environ un an, la nouvelle marque Up Česká republika a commencé à apparaître en Tchéquie dans le secteur des avantages sociaux. Bien qu’il puisse sembler qu’il s’agisse d’un débutant sur le marché, elle repose sur des bases solides et sur les plus de vingt ans d’expériences de son prédécesseur, Le Cheque Déjeuner. Parallèlement à un nouveau nom et de nombreuses innovations, Up Česká republika a également obtenu un nouveau chef. Même s’il est loin d’être nouveau pour la société. Bien au contraire. Personne ne la connaît mieux que l’Alsacien Stéphane Nicoletti…

L’homme propose, Dieu dispose

Nous sommes en 1996 et Stéphane a 24 ans lorsqu’il achève son service militaire obligatoire où il avait choisi un travail dans la police. « J’aime les règles et l’ordre, mon rêve était de devenir gendarme » raconte-t-il. Mais le destin en a voulu autrement. Une de ses connaissances, par coïncidence directeur d’une société locale, qui prévoyait alors une expansion à l’étranger, le contacte en effet. Et lui demande s’il ne veut pas aider à développer une agence Le Cheque Déjeuner en République tchèque.

Des débuts difficiles au cœur de l’Europe

Ainsi, il se retrouve à Prague avec trois collègues, également Français. Aucun d’entre eux ne parle tchèque, aucun n’a d’argent à gaspiller et l’environnement de la cité de Butovice, où ils vivent tous ensemble dans un seul appartement, n’est pas vraiment des plus accueillants à cette époque. « Mais cela ne nous dérangeait pas, nous voulions apprendre le tchèque le plus rapidement possible et nous intégrer. Nous ne recherchions pas la communauté française de Prague, nous voulions vivre comme des Tchèques. Boire de la bière, manger le traditionnel filet de bœuf et connaître les autochtones et habitudes locales » dit Stéphane, en nous racontant ses débuts.

Il passe ses journées au sein de l’entreprise, qui compte alors dix employés, cinq clients et vingt restaurants pragois. Le soir, il compte et trie les tickets restaurants, les week-end il les distribue. La première année, il se nourrit exclusivement de nouilles. « Le week-end uniquement j’allais toujours faire une virée en métro sur la place Venceslas au McDonald’s » rajoute-t-il avec un sourire aux lèvres. Mais la persévérance paie, après une année la société commence déjà à prospérer et elle fait aujourd’hui partie des plus grands acteurs sur le marché tchèque, où 300 000 personnes utilisent ses produits chez nous dans un réseau de 32 000 points d’acceptation.

La vie à la tchèque

Après plus de vingt ans d’activité de la société et de vie en Tchéquie, Stéphane a accompli à cent pour cent son projet et s’est plus que bien intégré. Et pas seulement. « Je me sens ici chez moi et j’aime le tempérament tchèque. Peut-être parce que les Tchèques ont un caractère proche de celui des Alsaciens. Au premier abord ils semblent froids, mais quand ils s’ouvrent, c’est authentique » explique-t-il.

Il parle tchèque, il a de nombreux amis ici et s’est marié avec une Tchèque, avec laquelle il a fondé une famille. Il aime la gastronomie tchèque – les escalopes, le jarret de porc aux boulettes de pâte et au chou ou les paupiettes. Il n’oublie pas d’aller chaque année dans une cave à vin morave au son d’un cymbalum. « La République tchèque est un endroit merveilleux et je suis reconnaissant de pouvoir y vivre. Bien que la Tchéquie soit relativement petite, absolument tout y est accessible. On y trouve propreté et sécurité, nous avons une haute qualité de services, un niveau élevé d’infrastructures ou de technologies, beaucoup peuvent nous envier le développement par exemple dans le domaine des IT. J’oserais dire que la Tchéquie dépasse même dans bien des aspects ma France natale » déclare Stéphane, en énumérant les avantages de notre pays.

Savoir écouter

Pendant sa vie en Tchéquie, Stéphane a eu suffisamment de temps pour apprendre à connaître le caractère et les habitudes tchèques, mais pas seulement. Il a acquis d’énormes expériences dans le domaine des affaires, surtout dans celui du commerce. Comme il est parti de zéro et a occupé les postes de représentant commercial, en passant par celui de directeur régional, de directeur commercial, de gérant jusqu’à son poste actuel de directeur général, il connaît tous les secteurs de « sa » société.

Le travail de terrain lui a aussi appris à écouter, et ce pas uniquement les employés, mais aussi les clients. « Ces expériences ont été particulièrement bienvenues ces dernières années, alors que nous passons d’une activité de fournisseur de tickets restaurants à celle de conseiller pour les entreprises, employés et partenaires commerciaux. Nous devons donc connaître leurs besoins et être capables de leur préparer des solutions sur mesure à la satisfaction de tous. Pour cela, il faut bien entendu savoir écouter et connaître toute l’activité de bas en haut. C’est aussi pourquoi je pense que partir de zéro a été la meilleure école que j’ai pu souhaiter“ ajoute avec un sourire Stéphane Nicoletti, Alsacien et directeur général de la société Up Česká republika.

A propos Francouzsko-česká obchodní komora / Chambre de commerce franco-tchèque 1980 Articles
La Chambre de commerce franco-tchèque, créée en mars 1996, joue un rôle actif dans l’animation de la communauté d’affaires franco-tchèque et contribue significativement au développement des activités économiques des deux pays. Elle soutient également l’idée d’une Europe unie. La CCFT est un organisme indépendant qui s’autofinance, et qui compte à ce jour plus de 300 entreprises membres, tant françaises, que tchèques et fait partie des chambres les plus actives du territoire. En 2016, la Chambre a organisé plus de 70 évènements – parmi lesquels des clubs thématiques, des débats, des séminaires, des sorties sportives, culturelles et gastronomiques - auxquels se sont rendues près de 4700 personnes. En plus d’animer la communauté d’affaires, la Chambre est une des rares chambres à avoir un service d’appui aux entreprises, qui propose une gamme complète de services aux entreprises tchèques et françaises, souhaitant aborder le marché étranger. Chaque année près de 70 entreprises profitent de cette offre et sont accompagnées dans leur développement. La CCFT est membre de CCI France International, qui regroupe 120 chambres de commerce françaises à l’international.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*