Les Tchèques de nouveau majoritairement favorables à l’UE

Une majorité de Tchèques sont de nouveau favorables à l’appartenance de leur pays à l’Union européenne. Si un référendum devait se tenir aujourd’hui, 53 % d’entre eux voteraient en faveur de l’adhésion, soit huit points de plus qu’il y a un an de cela. Il s’agit aussi du pourcentage le plus élevé depuis le début des années 2010. Les résultats du sondage réalisé en avril dernier par l’agence STEM ont été communiqués en début de juillet.

STEM pose chaque année une question identique. L’opinion qu’ont les Tchèques de l’UE s’est améliorée depuis la fin des crises économique et migratoire. En 2010, deux tiers de la population tchèque soutenaient l’appartenance à l’UE. Il y a sept ans de cela, la part de ceux qui auraient de nouveau voté en faveur de l’adhésion était passée de 59 % à 49 %. En 2015 et 2016, les chiffres avaient été les plus bas : à l’époque seuls 38 % des Tchèques étaient satisfaits de la qualité de membre du pays.

Compte tenu des résultats des années précédentes, ceux de 2018 sont sans aucun doute positifs. Le résultat tchèque s’accorde avec les sondages sur le sujet ailleurs en Europe, où les tendances sont également croissantes. Par contre les Tchèques restent parmi les plus sceptiques de l’Union. Il en est de même pour la question de la monnaie unique qui était soutenue par 54 % en 2006 pour tomber à 20 % dans les années qui ont suivies.

Les réponses au sondage varient avec l’âge. La plus grand part des sondés en faveur de l’UE est dans la tranche d’âge la plus basse. L’approbation de l’Union diminue avec l’âge croissant. Les personnes avec un degré d’éducation supérieur ont également tendance à soutenir l’UE plus souvent.

A propos Francouzsko-česká obchodní komora / Chambre de commerce franco-tchèque 1960 Articles
La Chambre de commerce franco-tchèque, créée en mars 1996, joue un rôle actif dans l’animation de la communauté d’affaires franco-tchèque et contribue significativement au développement des activités économiques des deux pays. Elle soutient également l’idée d’une Europe unie. La CCFT est un organisme indépendant qui s’autofinance, et qui compte à ce jour plus de 300 entreprises membres, tant françaises, que tchèques et fait partie des chambres les plus actives du territoire. En 2016, la Chambre a organisé plus de 70 évènements – parmi lesquels des clubs thématiques, des débats, des séminaires, des sorties sportives, culturelles et gastronomiques - auxquels se sont rendues près de 4700 personnes. En plus d’animer la communauté d’affaires, la Chambre est une des rares chambres à avoir un service d’appui aux entreprises, qui propose une gamme complète de services aux entreprises tchèques et françaises, souhaitant aborder le marché étranger. Chaque année près de 70 entreprises profitent de cette offre et sont accompagnées dans leur développement. La CCFT est membre de CCI France International, qui regroupe 120 chambres de commerce françaises à l’international.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*